Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 08:59

Faverges hier

Le secteur appelé ''îlot brûlé'' abritait au début du XXe siècle des habitants et propriétaires identifiés lors du dénombrement de 1906.

Dans le suivi des maisons, Cyrille Chappuis ouvrier en soies chez Stünzi et sa famille de quatre personnes habitent dans le passage de la Pâquière, faisant anciennement le lien entre la rue Neuve (rue Carnot actuelle) et la rue Vieille ou rue de la Roche (rue Nicolas Blanc actuelle), seule route menant à Tamié, au bout de laquelle se trouvait la porte supérieure.

Henri Ailloud tanneur propriétaire exploitant possédait une roue à aubes qui tournait encore dans son logement pour son moulin à écorces, en déversant l'eau sur la rue jusqu'à sa fermeture en 1901.

Joséphine Dubois possédait la maison à deux étages (à droite sur la carte), et à la suite en recul par rapport à la rue, Antoinette Brachet, André Cagnino employé chez Stünzi, Joseph Gruet buraliste, et dans l'angle de l'îlot logeait le charpentier Jean Claude Gonod.

Derrière le lavoir dans la maison isolée en plein air au bord du biel, logeait la grande famille d'Auguste Servoz 46 ans, descendue de Chambellon,

François Masset occupait la maison à deux étages (à gauche sur la carte) dans laquelle a officié le dentiste Brunet.

Dans la rue Nicolas Blanc à l'opposé des habitations de la carte, habitaient le géomètre Jacques Viannay, le garçon de café Georges Ollier, puis Jean Cattet, et dans l'angle de l'église en face des anciennes Caves du château, Gabriel Perret propriétaire rentier et Gaspard Chapelet cultivateur.

On remarquera également la réfection du clocher de l'église qui a été réalisée en 1959 pour servir de paratonnerre.

(Livre de référence « Faverges en 1906 » © Bernard Pajani)

Faverges aujourd'hui

Après l'incendie du 23 juillet 2018, l'îlot a été dégagé des nombreux gravats pour laisser place à un lieu de détente que la nouvelle municipalité, après consultation des riverains et habitants, et l'avis de l'Institut National de la Recherche Archéologique Préventive, va réhabiliter.

Y aura-t-il reconstruction des bâtiments avec commerces et logements HLM (pour revitaliser le bourg ?), création d'un parking (pour les nombreuses personnes dont la marche est un handicap ?), d'un square arboré en bordure du biel remis au jour (pour les adeptes d'une ville plus économe en gaz à effets de serre ?).

L'avenir le dira !

Bulletin de commande des brochures et livres du Club

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
">

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche