Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 14:00

Les Prévost

Une famille savoyarde, de Faverges à Saint-Ferréol

" Récemment Bertrand Prévot, né en Lorraine, et qui partage sa vie de retraité entre la région parisienne et le Var, est venu découvrir son ascendance de Haute-Savoie. Il a souhaité enrichir sa connais-sance de l'histoire de sa famille pour en rédiger un livre. Ses recherches lui avaient permis de retrouver ses origines dont le nom était répandu à Faverges et Saint-Ferréol.

Il a identifié un ancêtre parti à Gogney (Meurthe-et-Moselle) pratiquer le métier de colporteur et vendre de la « rouennerie », coton tissé à Rouen. Afin de décrypter des actes très anciens, il s'est rapproché de l'auteur, président du club de généalogie et historien local. Au cours de nombreuses rencontres et par correspondance, ils ont travaillé sur la vie des générations issues de Louis Prévost, châtelain et chirurgien de Faverges, fils de Laurent Prévost originaire de Faverges, dont un des descendants s'installa à Saint-Ferréol,avant de rejoindre la Lorraine.

Le patronyme Prévost est attesté depuis la gabelle de 1561, il qualifie la charge de magistrat missionné pour rendre la justice de proximité. Les deux chercheurs ont trouvé des ancêtres chirurgiens, châtelains, notaires, cultivateurs ... Bertrand Prévot a également profité de sa venue à Faverges pour revoir les lieux où évoluaient ses ancêtres afin de s'imprégner de ce que pouvait être leur vie et mettre ses pas dans les leurs.

Le lecteur pourra trouver des analogies avec la vie de ses propres ancêtres, dont certains sont évoqués dans l'ouvrage, effectuer les mêmes recherches et s'en inspirer pour bâtir la trame de son histoire familiale. Un bel exemple d'utilisation des archives départementales, communales et familiales. "

Prochainement, plus d'infos.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 16:18

Avec la Boucle locale ''Volt Fase'', les particuliers peuvent profiter d'une énergie verte locale

Le projet initié sous le mandat précédent est maintenant opérationnel.

Les habitants peuvent maintenant être raccordés à l’électricité produite à la centrale photovoltaïque. Ils consommeront ainsi une énergie solaire verte et décarbonée, excellente pour l’environnement.

Au cours d’une réunion d’information, les personnes intéressées ont été accueillies par le maire Jacques Dalex, la première adjointe déléguée à la transition écologique Jeannie Tremblay-Guettet et Anthony Parsons de la structure Corfou solaire du groupe Terre et lac, partenaires pour la centrale solaire au sol, la première en France. La production de la centrale équivaut à la consommation annuelle de 600 foyers. Une partie est maintenant disponible pour les particuliers.

Avec la production d’une énergie propre, renouvelable et non carbonée, le parc solaire concrétise maintenant la politique de transition énergétique engagée par la collectivité. C’est un outil pédagogique pour comprendre l’électricité photovoltaïque et encourager les économies d’énergie.

Au cours de la réunion, une quarantaine de personnes ont eu les réponses à leurs interrogations et vont pouvoir choisir leur nouveau fournisseur ILEC.

1ère question : Quel est son coût pour l'usager ?
La réponse apportée est que l'électricité fournie aux usagers n'est pas plus chère. Ainsi, il faut comprendre qu'elle serait fournie au même prix. L'économie générée provient de la revente à EDF de l'électricité produite, soit 45% pour la commune (55 % pour l'entreprise Corfou solaire), permettant de rembourser l'emprunt communal.

2e question : Qui est concerné ?
Uniquement les habitants de Faverges-Seythenex. L'électricité produite est destinée aussi à approvisionner les entreprises PME, PMI, artisans, commerçants et particuliers.

3e question : Quel est le montage financier ?
Le coût du projet est de 2 100 000 €. Les emprunts s'élèvent à 1 810 000 sur 20 ans à 1,5 %
. Le taux de rentabilité est de 2,3 % à 20 ans – 6,5 % à 30 ans. Les impôts sont d'environ 11 000 € / an pour la Com.com, et enfin le loyer du terrain est de 4 000 € /an destiné à la commune.

Pour s’informer et adhérer, rendez-vous sur www.voltfase.fr

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 05:37

Des collectionneurs, généalogistes, historiens, philatélistes et cartophiles se passionnent pour leurs origines, le patrimoine, l'histoire et la vie locale. Ils ont de nombreux projets en cours. Tous les jeudis, de 15 à 17 h, ils se réunissent à la maison des associations, salle 101, pour mettre leur travail en commun, échanger, progresser et avancer ensemble.

Construire des arbres familiaux :

Les membres du club ont adopté la citation « savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va » pour leur recherches généalogiques à partir des relevés d'état-civil des communes de la CCSLA.

Sur Faverges-Seythenex, Saint-Ferréol, Marlens, Cons-sainte-Colombe, Giez, ils ont compilé leurs informations dans des brochures très utiles. Elles sont disponibles pour les personnes qui veulent se lancer dans la belle aventure concrétisée par la construction de grands arbres familiaux.

Le 3e jeudi de chaque mois, une initiation à la paléographie permet de décrypter les écritures anciennes, utilisées dans les très vieux actes. Les lectures des naissances, mariages et décès , testaments et gabelle du sel, révèlent des situations très variées et de nombreuses similitudes avec notre société actuelle.

Un salon des collectionneurs est programmé pour le printemps prochain.

Une riche bibliothèque :

Le fonds de l'association permet de belles découvertes des lieux familiers déjà célèbres aux temps reculés. Les philatélistes trouveront conseils, timbres et cartes postales pour commencer ou compléter de beaux albums.

Tout ce travail effectué depuis plus de quarante ans a abouti à l'édition de brochures indispensables aux chercheurs. Actuellement, le président du club planche sur la rédaction d'un livre sur l'histoire d'une famille originaire de Faverges puis de Saint-Ferréol dont un descendant des « Prévost » veut en reconstituer l'histoire. Le volume très documenté sera prochainement disponible.

L'ouvrage "Faverges et ses environs en 1906", référence historique locale, est encore disponible, ainsi que « La musique à Faverges 1845-2016 », « l'incendie de 1783 » et le « Journal d'une jeune bourgeoise », pour se plonger dans l'histoire de proximité.

Contact au 04 50 44 53 76 ou 04 50 44 53 27.

Courriel phila.faverges74@wanadoo.fr

La nouvelle saison a été préparée autour d'un rassemblement convivial propice à une rentrée dynamique

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 13:23

Apprentissage pour discret Anthoine DELACHINAL de Faverges

[ADHS_74123_Notaire ducal Guygon Noël_2E2629_1686-04b_f°271v°]

L'an 1686 et le 4e jour du mois de may par devant moy nottaire ducal soubsigné et présentz les tesmoingtz bas nommés personnellement establye honnorable Charlotte DUCREST vefve de Me Théodore DELACHINAL et de son authorité licence et consentement discret Anthoine son et dudict feu Théodore DELACHENAL fils, lequel s'est mis et se met en apprentissage avec Me Louys fils de feu honorable Laurent PREVOST chyrurgien dudit Faverges présent et acceptant pour luy et les siens, et c'est pour apprendre l'art et métier de chyrurgien pendant le temps et terme de deux ans entiers, et sécutifs cejourd'uy commençantz, et par tel jour lesdictz deux expirés, et révollus finissantz pendant lequel temps a promis 

 

[ page suivante f°272 ] et promet ledit Me PREVOST par foy, et serment, et soubz l'obligation de tous et un chascuns ses biens présentz et futeurs qu'il se constitue tenir bien apprendre, et enseigner de tout son pouvoir, et scavoir le mieux qu'il luy serat possible audit discret Anthoine DELACHENAL ledict art, et métier de chirurgie sans rien luy receler ny cacher à peine de tous damps et de le nourrir et entretenir selon sa qualité et condition pendant lesditz deux ans à peine de tous damps sans qu'il soit tenu à luy fournir aucuns linges ny vestements et moyennant la susditte promesse et effect d'icelle qui s'en suivra les sus nommés honnorable Charlotte DUCREST et discret Anthoine DELACHENAL mère et fils ledit DELACHENAL de l'authorité susditte ont promis et promettent par foy, et serment, et soubz l'obligation de tous, et un chascuns leurs biens présentz, et futeurs

 

[ page suivante f°272v ] qu'ils se constituent l'un pour l'autre, et chascuns d'eux seul principal et pour le tout sans division d'élection ny ordre de discussion au bénéfice duquel ils renoncent avec serment solidairement tenir payer la somme de 200 florins monnoye de Savoye en fin et expiration desditz deux ans à peine de tous despens dommaages, et intérestz promet en outre ledict discret Anthoine DELACHENAL de l'authorité susditte de bien et fidèlement servir ledit Me PREVOST pendant lesditz deux ans audit Art, et métier de chyrurgie le mieux qu'il luy sera possible, et sans abus aux mesmespeines, et obligations que dessus, et cas advenant qu'icelluy DELACHENAL viensse à quitter ledit Me PREVOST avant l'expiration desditz deux ans sera tenu

 

[ page suivante f°273 ] icelluy desdommager à ratte du temps qu'il se treuvera avoir manqué à ditte de maistres chirurgiens et expertz à ce cognoissantz aux mesmes peines, et obligation que dessus le tout ainsy entr'eux convenu et arresté soubz et avec touttes d'heues promissions serment obliga(ti)on de biens constitution d'iceux respectifve, et solidaire que dessus d'avoir le présent, et tout son contenu pour agréable chascun en ce que luy touche sans jamais y contrevenir ains l'observer inviolablement aux peines et obligations susdittes renonciations à tous droictz contraires mesmes laditte DUCREST à tous droictz introduictz en faveur de son sexe et clausules requises, et actes respectifs en faveur de chaque partie un double dont le présent est en faveur dudit ca et des siens. faict et passé audit Faverges dans la maison dudit Me PREVOST présentz honnorable Pierre fils de feu Mauris REVIL courdonnier dudit lieu et honneste Anthoine fils de feu Pierre BALMIN de la Balmette parroisse de Vieux tesmoingtz à ce requis laditte DUCREST et ledit BALMIN illitérés enquis, et moy notaire ducal soubsigné pour ce que dessus d'autre main escript recepvoir requis. Prévost promettant, N.Guygon notayre.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 04:00

  " Histoire et Patrimoine "

aux Editions du Pré

 

Deux adresses courriel : editionsdupre74 @ orange.fr 

phila.faverges74  @ wanadoo.fr

Une adresse postale : 48, chemin de Pré la Dame - Verchères - F - 74210 Faverges

Un numéro de téléphone : 04 50 44 53 76

Un site : http://phila.faverges74.over-blog.com

Un numéro SIRET : 495 - 367 - 575 - 00018

_____________________________________________________________________

En cours d'édition :

"La gabelle du sel de 1561 du mandement de Faverges"

"Les Naissances de Marlens de 1615 à 1960"

"Les Décès de Marlens de 1615 à 1960"

"Les Naissances de Saint-Ferréol de 1619 à 1956"

"Les Décès de Saint-Ferréol de 1619 à 1956"

_____________________________________________________________________

Bon de commande à télécharger

  Année 2018 

"Les Contrats de mariage de 1697 à 1793"

- Non disponibles à la vente -

Environ 4000 actes - Consultables au local

NEUF Brochures

_____________________________________________________________________

"Les Testaments et Codicilles de 1697 à 1793"

- Non disponibles à la vente -

Environ 3000 actes - Consultables au local

CINQ Brochures

_____________________________________________________________________

"Les Mariages de Marlens de 1615 à 1960"

En commande uniquement

Brochure de 243 pages - 21 €uros

_____________________________________________________________________

"Les Mariages de Saint-Ferréol de 1619 à 1956"

En commande uniquement

Brochure de 158 pages - 21 €uros

_____________________________________________________________________

"Le Journal d'une jeune Bourgeoise"

"Léonie Sidonie Mugnier-Serand"

(Livre de 1250 pages - 40,00 €uros)

En commande uniquement

_____________________________________________________________________

"Les 22 fours à pain de Faverges"

(Livre de 240 pages : 21,00 €uros)

En commande uniquement

_____________________________________________________________________

Les ouvrages sont en vente dans le commerce local et à l'Office du Tourisme des Sources du lac d'Annecy ainsi qu'au local de l'Association "Histoire et Patrimoine", salle 101 de la Maison des Associations - Place des Combattants - 74210 Faverges (arrière de l'Office du tourisme)

Vous pouvez imprimer le Bon de commande complet [cliquer ici] pour envoyer celle-ci avec votre chèque :

La livraison est gratuite sur le canton de Faverges

_____________________________________________________________________

  Année 2017 

"La Musique de Faverges - 1845-2016"

(Livre de 136 pages : 21,00 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2017 

"La Musique de Faverges - 1845-2016"

(Brochure de 76 pages : 15,00 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2016 

"Le Hameau du Villard de Faverges - 1561-1861"

(Brochure de 60 pages : 15,00 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2015 

"Le Boulodrome de la Glière de Faverges - 1921-2015"

(Brochure de 60 pages : 15,00 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2014 

"Le BIEL de Faverges"

Le Biel de Faverges - 30 pages couleurs

(Brochure de 32 pages : 11 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2014 

"Chronique Favergienne de l'année 2014"

Chronique-Favergienne-de-l-annee-1914---Couverture.jpg

(Brochure de 76 pages : 18 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2012 

"La famille du Baron BLANC"

(Brochure de 20 pages : 11 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2011 

" L'Astrolabe "

   Dépliant de vente Editions du Pré

de Marc Robert Constant

(ancien titre "Le vide-ordure")

(Livre de 322 pages : 18 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2010 

" Les débuts de la Compagnie des Pompiers "

1ère de Couverture Pompiers Vignette

(épuisé)

_____________________________________________________________________

  Année 2010 

"Le jour où Faverges brûla"

Couverture Incendie vignette

(Livre de 200 pages : 20 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2008 

" Une famille Savoyarde - Les CHARLET "

Couverture du livre Une famille savoyarde

de Bernard Pajani

(Livre de 336 pages : 26 €)

_____________________________________________________________________

  Année 2007 

" Le Bassin Favergien "

Bassin favergien - Albert Ramella

d'Albert Ramella-Pezza

(Livre de 160 pages : 21 €)

_____________________________________________________________________

  Année 1982 

" Faverges et ses environs - 1906 "

de Bernard Pajani

(Livre de 166 pages : 21 €)

_____________________________________________________________________
 

_____________________________________________________________________

En cours d'édition :

"La gabelle du sel de 1561 du mandement de Faverges"

"Les Naissances de Marlens de 1615 à 1960"

"Les Décès de Marlens de 1615 à 1960"

"Les Naissances de Saint-Ferréol de 1619 à 1956"

"Les Décès de Saint-Ferréol de 1619 à 1956"

Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 08:27
 
Avant 1901, sa construction était envisagée depuis 1856 par la troisième convention passée entre le gouvernement sarde et la Compagnie P.L.M. prévoyant la prolongation de la ligne Saint-Pierre d'Albigny à Albertville qui fut elle-même réalisée en 1876.
C'est lors de sa construction, à la recherche de la nappe phréatique pour alimenter la réserve d'eau de la locomotive à vapeur, que fut découverte une margelle d'un puits gallo-romain prouvant que la ville antique se situait à cet endroit particulier.

 

A partir de juillet 1901, la ligne permit aux élus du département de procéder à l'inauguration de la GARE, et de se rendre aussi aux Grottes et à la cascade de Seythenex, à 2 km de Faverges, station de la ligne ferroviaire. Ce fut un grand moment convivial qui fit une belle publicité à ce premier équipement touristique du territoire.
Jusqu'en 1938, les voyageurs bénéficiaient de trois allers-retours journaliers Albertville-Annecy avec des horaires spécifiques été et hiver.

Rappel : c'est en 1938 que l'usine Staubli s'installa près du lieu, après son incendie de 1937 au sommet de la ville, et que des wagons pouvaient ainsi être chargés directement dans celle-ci.

Les familles nombreuses purent bénéficier d'une remise sur le coût du transport pouvant aller jusqu'à 75%, à compter de l'après-guerre. Cette remise fut appliquée ensuite sur les transports Crolard qui remplacèrent le trafic voyageurs.

En mai 1938, seuls les employés des aciéries d'Ugine purent continuer à utiliser la ligne. Ce qui se termina lorsque les cars marron de la SECEMAEU prirent le relais.
Le service des colis continua pour servir les habitants de leurs commandes volumineuses, leur évitant de se rendre à Annecy, jusqu'aux années 1980.
 
Les moins de 40 ans doivent se souvenir encore de l'avertisseur sonore qui signalait aux riverains que le train allait traverser la route d'Albertville ne bénéficiant pas de barrière. Bien sûr, les petits garnements profitaient d'un voyage gratuit pour s'amuser !
 
Ne doit-on pas maintenant penser à débaptiser la rue de la Gare qui ne fait plus sa fonction de permettre aux touristes d'aller en ce lieu disparu, et de lui donner le nom d'un ancien commerçant qui occupait la rue, Paul Mysse lui-même, le marchand de vins Edouard Cuillery, Maurice Thonon ?

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 06:55

La commune de Faverges a établi un dossier de ravalement pour le groupe scolaire du centre-ville, présenté et approuvé lors d’un conseil municipal.
C'est l'occasion de revenir sur l’histoire de ce groupe scolaire plus que centenaire.
Selon la monographie de l’instituteur Dunoyer : « La commune a construit à l’ouest de l’entrée de la ville, un magnifique groupe scolaire, inauguré le 18 octobre 1886. »

En 1881, à la demande du Conseil municipal d'alors, l'école publique congréganiste - en fonction depuis 1834 - fut laïcisée et installée provisoirement dans un local loué et appartenant à M. Pierre Maurice Blanc, neveu du ci-devant baron.

Grâce à une forte subvention de l'Etat (150.000 francs), la construction d'un groupe scolaire magnifique a débuté en 1883 pour un montant de 10 000 francs de terrain (12.175 m2) et 140 000 francs de construction. L’école communale élémentaire était composée de 3 salles de 60 m2, un atelier de 30 m2, un préau couvert et une cour de 1 150 m2. Le cours complémentaire possédait 3 salles de 42 m2 et un atelier de 22m2, une cour et un préau. L’étage était destiné à une salle de dessin, la bibliothèque et 20 pièces de logement des instituteurs… 

« En 1888, il était occupé par deux écoles publiques de garçons et de filles et deux classes de cours complémentaire qui leur étaient annexées. »

Le fronton de l’entrée principale du groupe scolaire René-Cassin comporte la date de 1885, qui correspond à la fin de construction. Une horloge y est bien en évidence ainsi que le blason de la commune. Devant l’école, le monument aux morts pour la France a été érigé début novembre 1925 et inauguré le 11 novembre 1926.

Le cours complémentaire est devenu école primaire puis a hébergé le collège de Faverges, dirigé à l’époque par Jean Lachenal, instituteur devenu principal.

Un nouveau bâtiment Collège d'Enseignement Général (CEG) a été construit sous les mandats de Marcel Piquand et Louis Berger, sur la route de Favergettes, et ouvert en 1966. Il honore actuellement son premier principal et a pris le nom de Collège Jean-Lachenal.
 "Source : association Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy  " 
 Ne pas partager sur Face du bouc ! 
 Inscrivez-vous aux Nouvelles, ici dans la colonne de droite -----> ! 
 Vous serez averti (-e) de toutes les parutions ! 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 13:27
Vous aimez Faverges, la ville centre et ses environs.
Alors, n'hésitez pas, offrez-vous et offrez à votre entourage, une brochure ou un livre sur l'Histoire et le Patrimoine local.
Gratuité du port pour tout envoi sur le canton de la Communauté de communes du lac d'Annecy est offerte à toute commande pour les fêtes de fin d'année 2020.
Envoyez votre chèque à l'ordre de
"Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy"
48, chemin de Pré la Dame
Verchères - 74210 Faverges-Seythenex

 

Vous pouvez également choisir une brochure :

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 08:59

Faverges hier

Le secteur appelé ''îlot brûlé'' abritait au début du XXe siècle des habitants et propriétaires identifiés lors du dénombrement de 1906.

Dans le suivi des maisons, Cyrille Chappuis ouvrier en soies chez Stünzi et sa famille de quatre personnes habitent dans le passage de la Pâquière, faisant anciennement le lien entre la rue Neuve (rue Carnot actuelle) et la rue Vieille ou rue de la Roche (rue Nicolas Blanc actuelle), seule route menant à Tamié, au bout de laquelle se trouvait la porte supérieure.

Henri Ailloud tanneur propriétaire exploitant possédait une roue à aubes qui tournait encore dans son logement pour son moulin à écorces, en déversant l'eau sur la rue jusqu'à sa fermeture en 1901.

Joséphine Dubois possédait la maison à deux étages (à droite sur la carte), et à la suite en recul par rapport à la rue, Antoinette Brachet, André Cagnino employé chez Stünzi, Joseph Gruet buraliste, et dans l'angle de l'îlot logeait le charpentier Jean Claude Gonod.

Derrière le lavoir dans la maison isolée en plein air au bord du biel, logeait la grande famille d'Auguste Servoz 46 ans, descendue de Chambellon,

François Masset occupait la maison à deux étages (à gauche sur la carte) dans laquelle a officié le dentiste Brunet.

Dans la rue Nicolas Blanc à l'opposé des habitations de la carte, habitaient le géomètre Jacques Viannay, le garçon de café Georges Ollier, puis Jean Cattet, et dans l'angle de l'église en face des anciennes Caves du château, Gabriel Perret propriétaire rentier et Gaspard Chapelet cultivateur.

On remarquera également la réfection du clocher de l'église qui a été réalisée en 1959 pour servir de paratonnerre.

(Livre de référence « Faverges en 1906 » © Bernard Pajani)

Faverges aujourd'hui

Après l'incendie du 23 juillet 2018, l'îlot a été dégagé des nombreux gravats pour laisser place à un lieu de détente que la nouvelle municipalité, après consultation des riverains et habitants, et l'avis de l'Institut National de la Recherche Archéologique Préventive, va réhabiliter.

Y aura-t-il reconstruction des bâtiments avec commerces et logements HLM (pour revitaliser le bourg ?), création d'un parking (pour les nombreuses personnes dont la marche est un handicap ?), d'un square arboré en bordure du biel remis au jour (pour les adeptes d'une ville plus économe en gaz à effets de serre ?).

L'avenir le dira !

Bulletin de commande des brochures et livres du Club

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 14:28
La rue Carnot au début des années 1900 était l'attention des habitants qui prenaient soin à la tenir propre et n'hésitaient pas à prendre leur balai.
Tout ce quartier (et cette rue qui s'appelle dorénavant rue Simon-Tissot-Dupont) a disparu dans la reconstruction du centre-ville, tant à droite (qui est devenu la place Charles de Gaulle et la place de l'église) qu'à gauche (qui est devenu la médiathèque).
Le nom des habitants de l'époque a été rajouté, ce qui permettra à quelques anciens de revoir le secteur de leur enfance, et aux personnes récemment arrivées à Faverges à le découvrir.

 

Le début de la portion sud de la rue Carnot a été appelé Rue Centrale (ainsi dénommée dans le recensement de 1861), il hébergeait de nombreux commerces.
Sur la photo de 1900 des éditions Pittier, de gauche à droite, on peut y voir l'enseigne du notaire Maurice Chatelain au-dessus de sa porte d'entrée, puis la devanture du boulanger Pierre François Revil, l'entrée de l'appartement de Mme Mol épouse Emmanuel Blanc (ancêtre des Dr Mouthon), puis l'étal du drapier Alphonse Fillion (qui deviendra la boutique toujours très achalandée de Maurice et Mme Thonon), et la petite boutique du buraliste Joseph Gruet.
Sur la droite, la façade du Berny, anciennement Brasserie Saint-Jean de Jean Lyannaz, est en réfection et agrandissement. La bâtisse abritait également le cordonnier Georges Bouvard. Actuellement, l'ensemble héberge le restaurant le Lie Vain Lou.
Au-devant de la maison en alignement du cultivateur Lucien Boymond, coulait le biel à découvert.

 

La rue Carnot-sud vers 1900 avec son bassin public utilisé par les lavandières, et la maison Masset à deux étages, sur la place Nicolas-Blanc qui deviendra la place de la Sorbonne (en l'honneur de Jean Cochet qui fut recteur de la Sorbonne à Paris).
On remarquera sur la partie gauche l'escalier qui descend directement sur la rue, de la maison Garin François épicier, et devant leur entrée, les soeurs Perrière Joséphine (née en 1866) et Ernestine (née en 1868), ouvrières en soie à l'usine Stünzi.
Sur le pas de la porte, se trouvent les soeurs Ernestine et Joséphine Perrière.
La partie droite de la carte a subi l'incendie du 24 juillet 2018 qui a détruit 17 appartements. Elle sera prochainement rasée avant une rénovation complète.

 

Pour connaître l'Histoire et le Patrimoine local, adhérez à l'Association.

Un rendez-vous incontournable se tient chaque jeudi de 15h à 17h, salle 101 de la Maison des Associations, place des Combattants d'AFN.
Prochaine réunion le jeudi 8 octobre.


Prendre rendez-vous au 04 50 44 53 27 ou bien au 04 50 44 53 76.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
">

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche