Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 09:00

Dimanche 26 août, dans la salle polyvalente, de 9h à 17heures, des auteurs des deux départements savoyards, de l'Ain, Suisse, Piémont présenteront leurs ouvrages aux thèmes multiples : romans, poésie, ethnologie, etc..

Raymond Brasset de Faverges, époux et frère de deux de nos membres généalogistes, va présenter son ouvrage sur le patois de Marlens à partir de textes de la vie locale ou adaptés d'événements vécus ou imaginaires. Le livre est composé de nouvelles, chants, poésies ...en patois avec la correspondance en français et un CD audio de l'ensemble enregistré avec l'atelier du centre musical "Nautilus" qui sera également présent.

Raymond Brasset, époux de Martine, et frère d'Ernest, tous deux généalogistes passionnés participant aux recherches de nos ancêtres et tous deux à l'origine des deux livres en cours d'édition : "Les Cahiers de Généalogie : Mariages de Marlens de 1615 à 1945 - 1527 actes" et "Les Cahiers de Généalogie : Mariages de Saint-Ferréol de 1619 à 1945 - 955 actes".

__________________________________________________________________________

Le livre sera offert avec le CD audio correspondant au prix de 17,90€.

(prévoir l'appoint en espèces - ni chèque ni carte bancaire)

__________________________________________________________________________

Voici un résumé de l'histoire de Marlens :

Marlens, son histoire

Des vestiges romains (mur et trésor monétaire) découverts en 1780 - dont il ne reste aucune trace, si ce n'est une mention écrite ( NDLR ) - au bas du Villard confirment la création très ancienne du village de Marlens qui était situé sur la voie romaine reliant Turin (Taurasia) à Genève (Genava). Ces vestiges dateraient du IIIe siècle après JC. En effet, en 277 et les années suivantes, les Alamans détruisent une partie de Genava, Boutae (Annecy), Casuaria (mansio de la ville de Faverges, signifiant ''près de la Chaise'') et incendient successivement les villages dans leur avancée obligeant les habitants à fuir après avoir enfoui leurs biens, sans possibilité de revenir sur les lieux.

Villa Marlindum en 866 (ou 867) est donné par Lothaire II, roi de Bourgogne, arrière-petit-fils de Charlemagne, à sa femme Thietberge, en réparation de la tentative de répudiation de son épouse...

Marlandis Curtem en 879, le nom de Marlens serait d'origine burgonde, dérivant de Mârilingos, ou du mot germain Merilindus ; une plaque boucle de ceinturon portant trois orants stylisés, découverte en 1957, attesterait cette présence burgonde.

Le domaine de Marlens avec les paysans en dépendant passe en 879, à Boson, héritier de sa tante Thietberge. Plus tard, en 1016 (ou 1018), à Rodolphe III, dernier roi de Bourgogne, qui donne aux Bénédictins de Savigny (Rhône) Merlendis devenu dépendant de l'église de Talloires, dont la reine Ermengarde, son épouse, conserve l'usufruit jusqu'en 1030 (ou 1031).

En 1339, la commune de Marthod intente un procès de près de cinq siècles (1339-1827) à propos de l'alpage situé dans la montagne de l'Alpettaz (Marlens perdra la partie sommitale de la montagne, au meilleur rendement).

Au Moyen Âge, de nombreux seigneurs et communautés religieuses possédaient des biens sur Marlens (dont le nom varie entre Merlendis, Merlens, Marlenz, Marlandus, Marlens). En 1439, la maison forte du Villard (avec un pigeonnier), est mentionnée dans des documents des seigneurs des Clefs.

En 1453, Louis, duc de Savoie, cède à la commune, pour 200 florins, la montagne dite Le Haut de Marlens (acte signé à Genève le 16 mars 1453).

En 1561, dans la liste des habitants de la Gabelle du sel, on repère pas moins de 48 personnes qualifiées de Noble (familles de Beaufort, De Gruet, De Cirace ...).

De par sa situation stratégique sur un promontoire permettant une surveillance de l'étroit de Champfroid, la commune et ses communiers subissent souvent l'occupation de troupes (avec les conséquences de réquisitions de logements, de nourritures, de pillages, de viols, …) :

1536 à 1559 : troupes de François Ier

1588 : troupes espagnoles

1599 : troupes de Henri IV

1602-1609 : troupes espagnoles

1630 : troupes françaises de Louis XIII

1690-1696 : troupes de Louis XIV

1701-1713 : 2e occupation des troupes de Louis XIV

1742-1748 : troupes espagnoles

1792 : entrée de l'armée française en Savoie, qui est réunie à la France. Marlens se trouve dans le département du Mont Blanc, nouvellement créé par la Convention.

En 1814, le 1er traité de Paris restitue la Savoie à ses anciens maîtres, mais Marlens reste sur le territoire français.

En 1815, par le 2e traité de Paris, Marlens redevient temporairement Sarde jusqu'en 1860.

En 1860, la province de Savoie est définitivement rattachée à la France. Marlens devient commune à part entière de la Haute-Savoie, l'un des deux nouveaux départements.

En 1er janvier 2016, la commune de Marlens fusionne avec celle de Cons-Saint-Colombe sous le nom de Val-de-Chaise, et compte désormais 1305 habitants, ne cessant de progresser.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
">

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche